ALEX KIDD

Un gamin si vite oublié...

Je vous ai déjà parlé du jeu Alex Kidd in Miracle World, mais je ne vous en ai pas dit plus sur ce jeune héros. Même s’il a été une grande mascotte de Sega pour la Master System, on n’a jamais eu plus d’informations sur lui, ni sur les raisons mystérieuses de sa disparition. Je vous propose donc de me suivre et de mener cette enquête avec moi !

Les anciennes mascottes de Sega

Il y a un avant et un après Alex Kidd dans l’histoire de Sega. L’après vous le connaissez parfaitement bien avec le petit hérisson bleu qui va à 300 à l’heure et possèdera même des dessins animés.

Mais savez-vous comment était la vie pour Sega avant Alex Kidd ?

Qu’ils ont imaginé je ne sais combien de mascottes pour essayer de trouver

un rival digne de ce nom à Mario ?

 

Je ne vais pas vous parler de toutes les mascottes, mais uniquement de 3 principales qui ont marqué leur époque à leur manière. Des mascottes qui ont tenté de concurrencer le petit moustachu tout gros mais en vain…

Professeur Asobin

Ce petit lapinou est apparu pour la première fois en 1983 sur les manuels de jeux de la Sega. Il sera vite remplacé en 1984. Mais cela ne l’empêchera pas d’apparaître pour la notice d’autres jeux tels que Phantasy Star (1987) et de figurer dans certains jeux comme Segagaga (2001) de la Dreamcast.

Dr. Games (ou Professor Player)

Ce sera une mascotte que tout le monde aura vite oublié et qui sera détestée car les joueurs voudront un retour rapide du petit lapin. Il n’apparaîtra que sur les notices, ce qui sera son seul et unique job.

Opa-Opa

La dernière mascotte avant l’arrivée d’Alex. Apparue en 1986 dans le jeu Fantasy Zone, ce vaisseau sera grandement apprécié par les fans de Sega et se fera une place parmi les nouvelles mascottes. On peut la voir dans certains jeux aujourd’hui comme Sega & Sonic All Stars Racing.

Kotaro Hayashida, le papa d’Alex Kidd

Arrivé en 1983 chez Sega, il va s’occuper en premier de développer un jeu d’arcade nommé Chain Pit qui ne verra jamais le jour. Il va ensuite développer son premier jeu vidéo (Hussle Chumy) sur la SG-1000, la toute première console de salon de Sega.

Ensuite ce sera le début de pleins de nouvelles aventures pour Monsieur Hayashida qui participera à la sortie de plusieurs titres dont PitFall II ou encore My Hero sur Master System.

Mais Sega avait besoin d’un héros, Nintendo avaient leur Mario et il était temps de lui trouver un redoutable adversaire. Et c’est là que Kotaro intervient ! Il va travailler sur Alex Kidd in Miracle World en 1986 et Sega va enfin trouver son représentant légal.

La maman d’Alex Kidd

Je vous ai parlé du développeur d’Alex Kidd in Miracle World, mais pas de celle qui a imaginé et dessiné Alex Kidd. Cette grande femme c’est ni plus ni moins que Rieko Kodama, si vous ne la connaissez pas, vous avez déjà vu quelques-uns des chefs d’œuvres auxquelles elle a apporté sa touche artistique comme Altered Beast ou encore Sonic the Hedgehog !

Alex Kidd, un héros pas comme les autres

Ce qui va faire la différence par rapport à d’autres héros, c’est que le petit Alex il aime la castagne. Le secret de sa force : le Shellcore, un art martial au Mont Eternel pendant des années et des années.

Et sa technique il va devoir l’utiliser lors de son retour au bled, alias le royaume de Radaxian. Un petit endroit bien sympa où l’on trouve des lacs, des montagnes, des forêts mais où le danger règne à chaque coin de rue.

Une suite déplorable…

Si Alex Kidd in a Miracle World fut un grand succès et une référence parmi les jeux de plate-forme, la série de jeux qui a suivi fut quant à elle un grand fiasco avec des jeux comme Shinobi World et High Tech World c’est comme si Sega vous demandait de choisir entre le choléra et la peste.

Cependant, un dernier est sorti sur Mega Drive et il était plutôt pas mal, comme un dernier petit effort d’Alex Kidd avant qu’il quitte le game définitivement. Un jeu où l’on retrouve tout ce qui nous a marqué dans le premier opus, autant dans la jouabilité comme dans sa difficulté à apprivoiser. Alex Kidd in a Enchanted Castle aura permis au petit champion de Shellcore de faire un adieu convenable à ses plus grands fans.

Et aujourd’hui que fait-il de sa vie ?

Il essaye d’aider Sonic dans ses déboires et sa chute imminente en participant à un Mario Kart à qui on a enlevé tout le plaisir du monde. Dans Sonic All Star Racing on va donc retrouver notre jeune héros conduire de grosses bécanes pour essayer de passer le temps et de battre celui qui lui a tout enlevé le temps d’une course.

Et vous, vous êtes déçus de la disparition d’Alex ?

 

Vous souhaiteriez un retour de la première mascotte de Sega sur un nouveau jeu ou bien faut laisser Sonic tout seul ?

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire pour me dire ce que vous pensez de lui

ou bien si vous avez déjà joué à l’un des jeux de la série !