SONIC SPINBALL

Comme une boule de flipper

Aujourd’hui back to the 90’s, une décennie marquée par la chute de l’URSS, la mort de Kurt Kubain, mais surtout le phénomène boys band que l’on a tous envie d’oublier

Mais je ne suis pas ici afin de vous parler de ça, je viens vous parler de l’une des mascottes des années 90 : Sonic !

 

Cependant, nous n’allons pas nous intéresser à sa carrière dans les jeux de plate-forme, ni dans sa carrière dans les dessins animés en tant que mangeur professionnel de chili hotdog.

Ce petit Sonic a tout fait dans sa vie, jusqu’à devenir une petite boule de flipper. Il a compris que se rouler en boule pouvait lui ouvrir beaucoup de portes et c’est pourquoi il n’a pas hésité une seule seconde pour se lancer dans une nouvelle aventure : Sonic Spinball !

Dans cette aventure, Sonic a décidé de stopper une nouvelle fois son ennemi juré : Eggman. Ce dernier a construit un volcan (la Veg-O-Fortress) dans lequel il prend un malin plaisir à transformer des petits animaux tous mimi en de méchants robots.

C’est vilain non ? Pauvre bête

Mais manque de pot pour Sonic, quand il arrive en avion avec Tails, il se font direct bombarder et le pauvre hérisson tombe dans l’eau. Il devra alors se débrouiller tout seul pour arrêter le gros moustachu.

Afin d’atteindre le boss final, de nombreux niveaux tous aussi dangereux les uns que les autres se dresseront devant lui. Des mondes que Sonic n’avait jamais vus auparavant et où pour une fois il devra être minutieux dans ses déplacements et ne pas courir. De plus, notre petit hérisson a remarqué qu’il y avait des flippers partout autour de lui...

 

Malin comme il est, Sonic se dit alors qu’il va se mettre en boule et se faire passer pour une boule de flipper afin de se frayer un chemin sur tout le volcan. Pas bête le mec !

Voici donc grosso modo un résumé de l’histoire interprété à ma manière certes, mais on n’est pas très loin de la réalité. Maintenant que vous avez l’histoire et le contexte du jeu, intéressons-nous au gameplay de Sonic Spinball !

Comment qu’on joue ?

C’est très simple et ça ne casse pas 3 pattes à un canard. Vous allez jouer au flipper avec Sonic, donc une touche pour le flipper gauche et une autre touche pour le flipper droit.

Bien sûr vous pourrez vous déplacer avec Sonic dans certaines zones des niveaux. De nombreuses interactions seront possibles comme par exemple ramer sur un bateau pour vous sentir comme à Venise ou encore souffler sur le petit hérisson bleu pour le diriger !

Un petit conseil, utilisez toutes les interactions, faites autant de flipper que vous le souhaitez avec la petite boule bleue, mais ne vous amusez pas à courir avec partout, ce n’est pas du tout le Sonic des jeux de plate-forme. Ici il titube, patine ou est toujours à 2 doigts de tomber... Je crois qu’il a oublié comment marcher dans sa vie.

Mais il y a toujours des émeraudes à attraper ?

Si vous aimez la quête des émeraudes, sachez qu’il y en aura pleins à capturer par ici. C’est même obligatoire d’ailleurs, car il faudra à chaque niveau toutes les débusquer afin que vous puissiez affronter les différents boss. Il vous faudra alors résoudre des énigmes, trouver des passages secrets et être plus malins que vos ennemis pour toutes les avoir !

Quand vous les attrapez toutes, vous aurez alors le droit de battre le boss du niveau qui aura toujours une apparence proche de Robotnik, une apparence troublante même et pas belle à voir...

Les boss sont relativement faciles à battre, ils ne peuvent pas vous blesser et ont l’air d’être posés là afin d’attendre leur mort, comme s’ils voulaient que vous les acheviez.

Quand vous aurez mis fin à leur souffrance, vous serez récompensés par des niveaux bonus différents les uns des autres et sympatoches qui vous permettront d’obtenir rapidement des points pour gagner une vie supplémentaire, ou plutôt une extra-ball !

Un jeu assez sympa à faire

Ce jeu est assez court avec à peine 4 niveaux, mais vous n’arriverez pas au bout sans transpirer. En plus de devoir réfléchir tout au long du jeu, vous serez confrontés à des niveaux difficiles qui seront là pour avoir votre peau. Dès le premier niveau par exemple, vous être direct accueillis par un robot aquatique qui veut vous manger.

C’est un jeu assez rapide à prendre en main et où vous vous améliorerez très rapidement. La difficulté est là certes mais loin d’être impossible à battre. De plus, avec toutes les interactions, les énigmes, les bonus et les phases de combats avec les boss, vous ne pourrez pas ne pas vous amuser !

 

C’est un jeu que je conseille aux petits comme aux grands et qui vous fera connaître une autre manière de jouer avec Sonic assez intéressante et sympa.

 

Donc arrêtez de lire cet article, prenez votre manette

et allez faire une petite partie de flipper !