INTERVIEW

Edward Ez'

De 3615 Edward

à Rétro Découverte

Interview avec Edward Ez', l'un des spécialistes retrogaming de jeuxvideo.com qui nous fait revivre d'anciennes sensations avec les jeux et consoles retro, mais surtout tout l'univers et les sensations des joueurs autour de jeux qui ont marqué à leur manière l'industrie du jeu vidéo.

Retro Kidz : Salut ! Merci beaucoup d’avoir accepté de m’accorder de ton temps pour cette interview.

 

 

Je t’en prie ! Comme je t’avais dit j’étais allé voir ton site et il est carrément cool. Il est bien je trouve, c’est bien réparti entre onglets pour naviguer, c’est super bien pratique je trouve. Je suis allé regarder un petit peu et j’ai trouvé ça bien sympa.

 

 

Retro Kidz : Merci beaucoup, j’essaye de faire attention aux sources, car il y a pleins de légendes autour des jeux vidéo dans lesquelles on se trompe et où je croyais trouver la vérité, mais non ! Du coup je suis obligé de vérifier à chaque fois.

 

 

Oui c’est vrai (rire), je connais très bien ça !

 

En tout cas je trouve que c’est un site très chouette que tu as construit.

 

 

Retro Kidz : Je te remercie mais c’est en voyant des vidéos comme les tiennes que j’ai eu l’idée de parler moi aussi des jeux vidéo qui me plaisent et qui ont pu marquer mon enfance dans les années 80-90

 

Retro Kidz : J’ai découvert que tu t’es fait connaître en postant une vidéo en tant que 3615 Edward sur 3615 Usul, et donc je voulais savoir comment tu es arrivé jusqu’à Rétro Découverte

 

 

Alors j’ai commencé en faisant une école de cinéma, car mon rêve c’est de bosser dans le cinéma et donc il y avait 3615 Usul dont j’étais fan qui organisait un concours où il fallait mettre 3615 + son prénom où l’on devait faire une vidéo en imitant Usul. Pour le fun j’ai donc participé avec 3615 Edward (vidéo toujours disponible sur la chaîne d’Edward) et Usul a apprécié la vidéo et l’a partagé. À partir de ce moment-là j’ai commencé à avoir une centaine de personnes qui ont commencé à me suivre et en plus, parler de jeux vidéo ça m’a énormément plu.

 

J’ai continué à en faire d’autres et en sortant d’école je me suis dit pourquoi pas proposer une chronique à jeuxvideo.com et vivre ma vie en faisant des vidéos. Je me suis donc inspiré d’un cours qu’il y avait à La Sorbonne et qui s’appelait « L’histoire du cinéma » et me suis donc dit pourquoi ne pas faire l’histoire du jeu vidéo. J’ai donc essayé de retracer l’histoire de ce média des années 70 jusqu’aux années 2000.

 

 

Retro Kidz : Et pourquoi le retrogaming ?

 

 

Tout simplement parce que j’ai grandi avec 2 grands frères et que je récupérais toujours l’ancienne console. C’est à dire que quand eux avaient la Super Nintendo, moi je récupérais la NES. J’avais toujours une génération de retard. Je crois donc que mon amour du retrogaming, des pixels et des jeux qui ne sont pas récents vient de là.

 

 

Retro Kidz : J’ai remarqué que tu avais plusieurs thèmes sur ta chaîne Youtube : L’histoire du jeu vidéo, l’histoire d’un personnage, les personnages oubliés et le classement des 30 plus grands jeux vidéo où tu permettais aux Youtubeurs de présenter leur jeu vidéo préféré et de se faire connaître. Et je voulais savoir s’il y avait un thème qui te plaisais le plus à faire et réaliser.

 

 

Ce qui me plais le plus très clairement, c’est les épisodes de Rétro Découverte où je fais un peu de fiction autour de l’épisode. Par exemple pour Zelda A Link to the Past, j’ai écrit une petite intrigue autour de moi et d’une londonienne Emmy avec qui on correspondait pour s’aider dans le jeu. Et donc ce que je préfère c’est quand je raconte une histoire qui m’est réellement arrivé ou soit quelque chose que j’ai vécu et scénarise. Je vais donc plus m’attarder sur ce que l’on éprouvait quand on jouait à un jeu et aux histoires racontées par les joueurs.

 

 

Retro Kidz : Et quand tu choisis un jeu, tu le choisis par rapport à toi ce qui t’a marqué, ce qui a marqué les gens ou tu fais l’archéologue des jeux vidéo et tu vas fouiller pour trouver un jeu intéressant ?

 

 

C’est tout ça en même temps, je n’ai pas de règles précises.

Mais j’ai toujours 3 étapes :

1/ Je commence par jouer au jeu

2/ Ensuite je réfléchis à ce que je vais pouvoir raconter autour de ce jeu-là

3/ Pour terminer, l’écriture

 

 

Retro Kidz : Par rapport aux jeux, après je ne sais pas si c’est le hasard, mais j’ai remarqué que c’était surtout Nintendo qui a l’air de t’avoir marqué et beaucoup moins Sega.

 

 

Effectivement, c’est pas du tout le hasard. Je ne vais pas dire que je suis un pro Nintendo, mais en fait j’ai grandi avec les consoles Nintendo tout simplement. Essentiellement la NES et la SNES que je connais très très bien ainsi que leurs jeux. Donc j’adore l’univers de Nintendo et j’adore Mario qui est mon personnage préféré de jeux vidéo. Donc c’est un univers que j’affectionne tout particulièrement et je sais que ça embête certains fans de Sega, qui aimeraient voir plus de jeux de Sega, ce que je comprends tout à fait et essaye donc de me forcer de parler d’autres choses.

 

 

Retro Kidz : Par rapport aux vidéos du classement des 30 plus grands jeux de tous les temps sur ta chaîne, on retrouve Zelda Ocarine of Time en premier, ce qui a dû te faire plaisir comme fan de Nintendo non ?

 

 

Alors pour être honnête, j’ai surtout joué à la NES et SNES. La Nintendo 64 je l’ai eu mais sans beaucoup de jeux. Mais moi c’était surtout la Playstation à ce moment-là, j’ai complètement fait la transition. J’aurai plutôt mis Final Fantasy VII personnellement.

 

 

Retro Kidz : Et dans le classement il y a des jeux qui ont pu te choquer par rapport à leur apparition dans le classement, ou des jeux que tu aurais voulu voir dans le classement ?

 

 

En tout cas ça n’aurait pas été du tout mon classement ! Par exemple, The Witness c’est un jeu PC de Jonathan Blow qui m’a complètement retourné, énormément plu, que je trouve très très bien fait. Il nous transmet une histoire juste avec le game design. Je suis complètement ébahi par ce jeu et il aurait fait partie des 3 premiers c’est clair !

 

Je pense aussi qu’il y a des jeux qui sont dedans car c’était sur le moment, sur l’affect du moment comme pour Hotline Miami qui si je fais un classement aujourd’hui, je ne suis pas sûr de le retrouver dedans.

 

Mais c’était une expérience géniale où j’ai rencontré beaucoup de Youtubers avec qui je suis resté en contact, qui sont presque des amis. J’aimerai bien le refaire !

 

 

Retro Kidz : D’ailleurs, parmi les Youtubers qui ont participé, il y en a aujourd’hui qui sont connus et qui ont leur propre communauté.

 

 

Oui, d’ailleurs il y avait Iconoclaste qui avait participé, qui avait fait une vidéo sur Zelda et maintenant a une chaîne à 300 000 abonnées, je suis super content pour lui.

 

 

Retro Kidz : En fait, tu as fait ce que l’on a fait pour toi avec 3615 Usul ?

 

 

Exactement !

 

 

Retro Kidz : Aujourd’hui, en tant que passionné de retrogaming, tu as des consoles chez toi, des consoles auxquelles tu continues à jouer sans forcément faire de tests ou un article dessus, ou rien du tout ?

 

 

J’ai d’anciennes consoles sur moi, mais je ne suis pas un grand collectionneur car ça coûte trop cher et ça ne m’intéresse pas vraiment. J’ai beau être passionné de retrogaming, je n’ai pas envie de me lancer dans une collection.

 

 

Retro Kidz : Sinon tu fais tes tests sur émulateur ou console ?

 

 

C’est clair que mes vidéos je les fait carrément sur émulateur parce que tout simplement c’est beaucoup plus pratique. Je peux sauvegarder quand je veux sans être obligé de recommencer sinon je perdrai un temps fou. Et finalement, capturer des images de jeu sur son PC c’est beaucoup plus simple.

 

 

Retro Kidz : Parmi toutes les consoles que tu as pu avoir de ton enfance jusqu’à aujourd’hui, c’est laquelle qui t’a le plus marqué ?

 

 

La Nokia N-Gage qui m’a vraiment scotché de bout en bout !

 

 

Retro Kidz : D’accord, d’accord...

 

 

Non c’est pas vrai je déconne ! (rires) Je dis juste ça parce que je sors aujourd’hui une vidéo sur la N-Gage (lien à la fin de l’article)

 

Non ma console coup de cœur c’est la Super Nintendo tout simplement. C’est la console de mon enfance, la console où j’ai dû passer le plus de temps. J’ai saigné Super Mario World, Zelda, Metroid, etc. Je les ai tous saignés à fond. C’est ma console coup de coeur.

 

 

Retro Kidz : J’imagine que si je demande quel est le jeu qui t’a le plus marqué, il sera sur Super Nintendo ?

 

 

Et non, ce sera Final Fantasy VII sur Playstation. Ça m’a scotché ce jeu, ça reste mon jeu préféré. C’est la nostalgie qui parle aujourd’hui.

 

 

Retro Kidz : Et toi c’est quoi ton type de jeu préféré du coup ?

 

 

Honnêtement, je n’ai pas de genre de jeu préféré. Je m’en fiche complètement du genre, je n’achète jamais un jeu pour son genre. Moi tant que le jeu est bon, que je suis pris dedans, que je trouve ça bien fait et que ça marche ou que l’histoire est bonne et que le gameplay est top, je m’en fiche du reste.

 

 

Retro Kidz : Et pas d’allergie par rapport à un genre de jeu ?

 

 

Je ne suis pas un gros fan des FPS en général. C’est un genre de jeu que je ne kiff pas vraiment, même si j’ai adoré Superhot qui proposait quelque chose d’original et novateur.

 

 

Retro Kidz : Du coup tu n’es pas dans la scission du retrogaming vs la nextgen ?

 

 

Non c’est même un débat qui me rend triste. Parfois quand je rencontre des gens soit en convention, soit des amis à moi qui me disent que les jeux vidéo c’était mieux avant ça me rend triste car je trouve que le jeu vidéo ça reste génial aujourd’hui. Je trouve même ça mieux aujourd’hui, qu’hier. Il y a beaucoup plus de choix, les thèmes sont beaucoup plus matures. On a des intrigues bien mieux ficelées où avant parfois ça cassait pas 3 pattes à un canard. Je trouve le jeu vidéo beaucoup plus riche aujourd’hui et c’est dommage de se priver des jeux qui sortent aujourd’hui. Il y a des chefs d’œuvres aujourd’hui, et cela de plus en plus.

 

 

Retro Kidz : Comme tu aimes bien les jeux actuels, est-ce que Rétro Découverte c’est quelque chose que tu vas continuer ou tu aimerais changer de concept aujourd’hui ?

 

 

Pour être honnête, Rétro Découverte ça me plaît énormément. Moi j’ai la sensation personnellement et j’espère que le public le ressent aussi, d’évoluer avec cette chronique, de ne pas être figé et de de proposer tout le temps la même chose. J’ai l’impression de plus en plus de me poser des questions, de m’améliorer dans ce que je fais et j’ai envie d’aller de plus en plus dans la fiction avec davantage de moyens pour la mise en scène. Je suis bien là-dedans aujourd’hui. Ça va durer au moins 6 mois, j’ai pas d’autres projets sur le moment car j’ai pleins de choses à dire et à faire.

 

 

Retro Kidz : Pour terminer, est-ce que tu as des conseils à donner aux personnes qui souhaitent parler de retrogaming, les erreurs à ne pas commettre dans les vidéos ?

 

 

Pour parler de retrogaming en général, le conseil que je donnerai de mon expérience personnelle c’est qu’il faut se trouver et je trouve que c’est ce qu’il y a de plus dur. Moi j’ai mis du temps avant de trouver la formule qui me plaisait le plus. Il n’y a pas de secrets, faut de l’expérience, il faut faire et tenter des choses, que ce soit articles ou vidéos et faut se lancer. On progresse constamment, on se remet en question et il faut beaucoup écouter les critiques sans se brimer. Il faut savoir écouter, évoluer, progresser et trouver son style en se demandant ce qui nous plaît quand on voit ce que font les autres.

 

 

Retro Kidz : On arrive à la fin de l’interview, je te remercie pour cette interview et te dis à très bientôt !

 

 

Merci à toi !

 

 

Retro Kidz : Bonne journée à toi, à la prochaine

Vous pouvez retrouver Edward sur jeuxvideo.com tous les samedis avec sa chronique Rétro Découverte, ainsi que sur sa chaîne Youtube et sa page Facebook.

 

Dernière chronique sur la N-Gage :

http://www.jeuxvideo.com/videos/chroniques/957865/retro-decouverte-l-histoire-de-la-n-gage.htm

N-Gage

Chaîne Youtube d’Edward :

https://www.youtube.com/user/MrEzprod

retrogaming